Ne rien gagner ou préférer tout perdre ?

La défaite de samedi est un choc pour beaucoup de supporters. Plus encore que la troisième défaite en finale d’affilée sur ces 5 dernières années, la deuxième contre notre voisin, c’est la manière qui a fait défaut. Puisqu’il est entendu que le talent ne manque pas dans ce collectif – tous les joueurs ou presque ont déjà eu largement l’occasion de le démontrer par le passé, au club ou ailleurs – c’est que c’est tout le reste qui a fait défaut. Or le reste c’est finalement l’essentiel pour nous, supporters : l’engagement, le courage, la volonté et surtout le sens du collectif. Cet essentiel-là n’a pas été au rendez-vous, une fois de plus, d’où la colère, les sifflets, les questions.

Nous sommes beaucoup à investir dans le Stade Rennais. Du temps, de l’argent, de l’énergie, de la passion. En cela nous sommes en droit de demander des comptes au club, d’avoir des explications, comme l’a légitimement fait SRO dès dimanche après-midi (« La défaite de trop »). Nous sommes en droit de critiquer et de montrer notre mécontentement.

Mais nous avons aussi la responsabilité de faire bloc quand les circonstances l’exigent. C’est aussi à cela que l’on reconnaît la qualité d’un grand club, celui que nous prétendons devenir.

A défaut de gagner quoique ce soit, en tout cas depuis 43 ans, ayons le discernement nécessaire pour ne pas créer les conditions de perdre tout. Il y a vingt ans, le Stade Rennais remontait une énième fois en Ligue 1, mais cette fois-ci pour ne plus en descendre. Sur cette période son rôle, sa place, sa notoriété se sont consolidés. Nous avons eu de bonnes périodes et pu voir évoluer de grands joueurs. Grâce au soutien d’un actionnaire fidèle au club dans la durée nous avons des projections, des perspectives. Notre centre de formation fonctionne bien et nous avons un effectif et un entraîneur de qualité.

Que resterait-il de tout ceci en Ligue 2 ? Impossible de le dire, mais il y a un vrai risque de le perdre. Des clubs plus installés que nous, au palmarès étoffé comme Strasbourg, ou Auxerre, champions de France, vainqueurs de coupes, ont connu ou connaissent la relégation dans l’univers amateur. Veut-on vraiment jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Il reste trois matchs à jouer pour conclure cette saison très décevante. Le match de samedi appelle une réaction collective. Manifester au club et aux joueurs notre colère est légitime. Accabler tout le monde par l’insulte, ou l’encouragement manifeste de l’équipe adverse, qui plus est notre rival direct pour le maintien, relève d’une autre logique : celle d’un club qui, à force d’accepter la défaite à tous les niveaux, finira par la mériter.

Par François Tommaso
@ftommaso

26 réflexions au sujet de « Ne rien gagner ou préférer tout perdre ? »

  1. moi aussi je suis super déçue du résultat, mais je pense que MONTANIER a largement sa part de responsabilité en faisant son équipe du départ.
    déja contre LORIENT on a remarqué que certains joueurs étaient hors course
    (MAKOUN, KONRADSEN, GROSIKI) pourquoi les avoir fait débutern et par
    contre mettre NTEP, PAJOT, BAKAYOKO)

    maintenant, il faut penser au championnat, battre à tout pris SOCHAUX et se
    maintenir et penser à la saison prochaine en remédiant à tout ce qui se passe
    depuis 2 ou 3 saisons, avoir des joueurs qui se battent pour le STADE RENNAIS
    et non des joueurs qui ne pensent qu’à leur confort

    il faut un nouveau président, c’est sur, mais aussi changer complètement les
    mentalités et cela MONTANIER n’a pas su le faire

    GAGNONS SAMEDI PROCHAIN c’est le plus important

  2. Je ne sais trop pourquoi, mais la volonté de se surpasser, la niaque etc… le stade rennais ne connait pas. Pourquoi?… Est ce le centre de formation qui forme de bon manieur de ballons, pour jouer seulement à la baballe… je ne sais pas.
    Antonetti s’est plaint de çà, pendant tout son séjour à Rennes, mais il n’a rien pu modifier, il est parti. Alors qu’est ce qu’on a trouvé, un nouvel entraineur, un nouveau staff à qui on a demandé de faire jouer des jeunes du centre de formation(Ce que demandait les « supporters » rennais , Pinault, et qui devait être la solution miracle.). A cette allure là, heureusement que l’on s’est aperçu (voir plus haut la formation des joueurs) que c’était la ligue 2 à grande vitesse. On a engagé 3 bons joueurs au mercato d’hiver.
    Malheureusement, cela n’a pas été suffisant et j’espère que l’on va éviter la ligue 2.
    Je pense que c’est tout un esprit du foot qui serait a changer au stade rennais. J’ai peur que ce soit très dur et très long…
    A+

  3. Le Meilleur joueur de la saison dernière en tribune . Le coach incapable de modifier son 4-3-3 avant la 60 ème . Une équipe sans âme . Qu’elle tristesse .

  4. Effectivement, la déception est grande. Je pense surtout à tout ceux qui sont venus de Bretagne au Stade de France pour encourager l’équipe qu’ils ont dans leurs tripes et pour finalement voir l’impensable : une équipe sans âme qui semblait là juste pour faire acte de présence. La gifle reçue est violente ( la pire de ces 20 dernières années).
    Maintenant, il reste 3 matches et il faut prendre 1 point. Qu’ils le fassent et ensuite il sera temps de faire un audit du club à tous les étages (présidence, staff technique, effectif, formation et même supporters). Il faudra vraiment pointer du doigt ce qui ne va pas et ne pas se cacher derrière des faux-semblants en nous sortant l’excuse de l’année de transition. Rouge et Noir for ever même si ces temps-ci il est difficile de le crier à qui veut l’entendre !

  5. Un mal pour un bien, un petit tour en l2 histoire de nettoyer le club pour ma part ca fait 21ans que je suis fan du srfc mais cest la goutte d’eau

  6. c’est plus qu’une déception ! j’étais au match contre LORIENT : rien pas de
    jeu , baladés ; un nul miraculeux !

    meme équipe en finale ( j’étais au SDF….) au but de 10 mn , ns avions compris
    qu’à 3 ( faibles ) au milieu , ns allions etes mangés par les 4 d’EAG du milieu
    sans COSTIL c’était 3 ou 4 ou plus… nous avons à la fois eu honte… dans le
    RER dans le resto chambrés tres logiquelent par nos amis EAG…

    cette fois , il faut faire le ménage , un président qui mette les choses au clair
    qui impose la culture de la gagne… un entraineur , qui donne envie , et des
    joueurs qui se BATTENT…comment se fait t’il qu’il y a des KERBRAT ou des
    MATHIS à 100 bornes ??? et nous on recrute comment ?????
    j’oubliais , notre milieu est à la DERIVE…. et on laisse partir des DIDOT…des
    LEMOINE….des tout bons dans leur club… au fait notre meilleur joueur de
    l’an dernier FERRET il a arrété le football ?

    quelle CATA… et si on descend en ligue 2 on en a pour des années de galère
    bravo aux divers staffs , dans lesquels je n’oublie pas les recrutements de
    DREOSSI….; bonne soirée à tous ! ET ENCOURAGEMENTS à tous les
    vrais supporters RENNAIS eux sont MERITANTS § MLB

  7. Vous voulez vraiment que l’on supporte (dans les deux sens du termes) une équipe qui se moque et insulte ses supporters ?
    Ok, alors : « allez Rennes ».

    Voilà, c’est dit.
    Maintenant à eux de prouver ce qu’ils ont dans le slip.
    Et s’ils n’ont rien a partager, qu’ils descendent en ligue 2…

  8. Bcp parlent déjà du match de Sochaux mais je rappelle qu’il y a un match mercredi à Paris avant et que c’est exactement ce genre de match qu’il nous faut pour commencer l’opération « REVOLTE » … le PSG n’est pas au top en ce moment, si nos joueurs veulent montrer qu’ils sont des hommes (et pas des gamins pourris gâtés sans honneur comme samedi) c’est une occasion unique, selon moi la dernière de ne pas faire sombrer ce club !!!

  9. Il faut malgré tout supporter le Stade jusqu’à la fin de la saison pour faire les comptes le dernier jour.
    Voici modestement le courrier que j’ai posté hier à l’attention du Président de notre club préféré.
    Je serai au Parc demain.
    Allez le stade.
    ———————————————————————————————————–

    Objet = la finale perdue

    A l’attention de Monsieur de Saint-Sernin

    Bonjour,
    Je suis né dans le Morbihan il y a 53 ans à une époque où les 4 départements bretons se déplaçaient voir le Stade Rennais.
    Les matches avaient lieu le dimanche après-midi et je peux vous assurer que l’ambiance,les grands joueurs et le talent étaient présents.
    Je le sais,les temps ont changé.

    Habitant Paris depuis plus de 20 ans pour des raisons professionnelles,je me rends à chaque fois que cela est possible au Stade de la route de Lorient.
    Je vais à chaque match de Rennes à Paris ( PSG cette semaine,finales,…) car j’
    habite à quelques encablures du Parc.

    J’ai acheté 9 places pour cette finale du 3 mai 2014.
    Nous pensions assister enfin à une vraie rencontre du Stade.
    Son match n’a jamais commencé.
    Je travaille dans une compagnie pétrolière privée et je peux vous dire que cette prestation aurait été qualifiée de faute professionnelle.

    48 heures se sont écoulées et toujours pas de réaction de votre part.
    Vous êtes le boss mais visiblement n’avez pas ou plus l’autorité.
    Vous devez donc remettre votre démission après la dernière journée de championnat en espérant qu’elle ne soit pas fatale.

    J’ai appris que votre entourage n’était pas très concerné par la rencontre et notamment votre compagne qui était sans cesse à son téléphone .
    Peut-être était-ce pour regarder les résultats de la ligue 2 de la veille ?
    Si vous n’êtes pas concerné,encore une raison de plus pour partir.

    Les supporters du Stade Rennais ont besoin de connaisseurs et de passionnés.

    Voici quelques idées (et il y en a d’autres) pour votre successeur =
    1- Changer de nom du Stade.M.Jean PROUFF,grand connaisseur du foot rennais et visionnaire à la fois ferait l’affaire.
    2- Changer la couleur des sièges = comment avoir des sièges bleus et verts quand nos couleurs sont rouge et noir ?
    3- Régionaliser la formation et le recrutement pour donner une image forte au club.
    4- Former des attaquants et des milieux de terrain à La Piverdière.Il ne sert à rien de former des défenseurs et milieux défensifs qui finissent à Vannes ou Boulogne.
    5- Ouvrir le capital (30 à 50 %) avec l’investissement de vrais supporters car il y en a (le stade de France était plus rennais que guingampais samedi dernier).
    6- Rendre les joueurs plus intéressés par les résultats en diminuant la part fixe (cf politique de Saint-Etienne).
    7- Mettre fin à la politique de mercenaires qui n’est jamais une bonne solution.

    Je sais bien que vous ne répondrez pas à ce courrier car vous n’en n’avez pas le courage.Je vous joins à ce courrier l’original de mon billet plutôt que de le brûler.

    Un supporter déçu qui continuera à soutenir le Stade Rennais car le club restera quoi qu’il arrive.Il sera toujours au-dessus de tous ceux qui se l’approprient sans en connaître son histoire.

    Cordiales salutations.

  10. Très bon article qui résume bien pour ma part mon ressenti. Je suis un fidèle supporteur depuis plus de 40 ans. Pas né ou trop jeune pour ne pas avoir connu les 2 titres en coupe de France. Mais j’ai connu les mauvaises périodes d’ascenseur entre la D1 et la D2. Nous sommes en ligue 1 depuis 20 ans, avec 3 finales de coupe certes perdu. Mais quel club refuserait de ne pas jouer 3 finales de coupe en 5 ans sans y connaître le résultat. Nous sommes tous déçus surtout de la manière. Mais il ne faut pas que la déception soit dépassé par la colère voir plus. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Car entant que supporteur nous avons le devoir de soutenir notre équipe même dans les pires moments.

  11. ROUGE de honte
    NOIR de colère
    Voila mon ressenti après cette triste finale non jouée(une de plus)
    Je suis et resterais un supporter du stade,mais il va quand même bien falloir se poser la question de savoir pourquoi le stade se vautre t’il sur chaque matchs à enjeux.
    A qui profite le crime?
    actinnaire:manque criant de présence
    communication : NEANTE
    ambition : NEANTE
    presse locale :NEANTE(quel journaliste aura le courage d’écrire un article de fond sur le » mystère du stade rennais ».
    Quand aux médias nationaux, ils se permettent de tirer à boulets rouge sur le stade et par la même occasion sur nous les supporters sana aucune réaction de la part du staff :AFFLIGEANT.
    Sauver ce qui peut être sauvé voila bien le dernier défi du SRFC pour l’année 2014.

  12. C’est HONTEUX de voir comment un club, une équipe, des joueurs, des dirigeants, un staff, qui n’a même pas  » essayer » de faire quelques chose pour que cette saison se termine plutôt bien.
    Jouer une finale, pour prétendre jouer une Europa Ligue, mais MERDE, la saison est déjà foutue, alors fallait jouer la finale a fond et la gagner. Bah non encore une fois (de plus) Rennes a jouer avec le frein a main, dominé et incapable de jouer.
    Avant Rennes jouait latéralement, maintenant on balance devant, et au final on se fait avoir. Sur le papier Rennes était ( pour la finale ) meilleur que EAG, et YOUPI encore une désillusion. La prochaine finale de Rennes ( si un jours il y en a encore une ) LE Stade Rennais, n aura pas besoin de venir jouer au stade de France, une simple équipe en photo sur le terrain suffira.
    Les joueurs qui sont à Rennes mériteraient d’aller faire un séjour en ligue2, de se faire HUER, car ils ne méritent pas leur place en Ligue1. Mercredi soir on va au Parc, se prendre un petit 5 ou 6 à 0, et sa leur fera du bien au Rennais. Se serait le bon moment pour faire jouer des petits jeunes du centre de formation qui ont plus a prouver qu’une bande de navets titulaires pour une finale bien pourri.

    Bref le coup de gueule passer, j’espère SINCEREMENT que le SRFC va se maintenir, purger l’équipe de dirigeants, et faire un maximun pour la saison prochaine, qui je l’espère sera meilleure que celle-ci car a oublier.

  13. Et voilà que je lis à nouveau: il faudrait faire jouer les petits jeunes du centre de formation.
    C’est ce que l’on a demandé à Montagnier en début de saison. On a vu le résultat.
    Le « supporter » rennais se croit où… en ligue1 ou en promotion d’honneur.

    Le milieu de terrain a été catastrophique, avec ses petits jeunes Konradsen , Doucouré , voir Bakayoko,qui ont des qualités sans doute mais dans un match de combat il n’y avait plus personne.

    Et mettre la faute sur le président de Rennes, je pense que c’est chercher un bouc émissaire. La faute revient au staff qui n’a pas su construire une équipe de combat, et aux joueurs, individuellement et collectivement, qui ont été amorphes. Il n’y a pas à chercher plus loin.

    A+

  14. Supporter du stade depuis plus de 20 ans, je n’ai jamais eu autant honte de ma vie de supporter que samedi dernier lors de la finale de coupe de france. Pourtant, tous les rennais peuvent en témoigner, il y en a eu des déceptions, mais celle ci est impardonnable, scandaleuse. Comment un supporter peut il accepter un tel comportement de son équipe? pour ma part je me suis tappé l’aller retour depuis lyon pour vivre cette finale au sdf et pour voir quoi? Une bande de rigolos qui ne respectent pas leurs couleurs et supporters et pire qui n’ont même pas d’honneur ou de respect pour les valeurs du football(Avez vous vu un rennais essayer de jouer au football samedi? Un seul Costil, ça fait peu). Maintenant sauvez ce qui peut lêtre, l’avenir de ce club que tant de gens aiment….

  15. un seul constat cette année:
    en avant Guingamp
    en arrière rennes
    a bon entendeur……

  16. L’un des intervenants a proposé d’accoler au nom actuel du stade le nom de Jean Prouff. Il est sans doute utile de rappeler à ceux qui n’ont pas connu la période 65-71 que le Stade Rennais doit à ce remarquable entraîneur et éducateur les deux seuls trophées qu’il ait jamais détenus. Jean Prouff fut également à la fin des années-40 et au début des années-50 un joueur international irréprochable pour son intelligence, sa correction, son engagement. La plus élémentaire reconnaissance serait donc en effet d’honorer sa mémoire. Par le passé, j’avais moi-même fait cette suggestion auprès du club et des services sportifs de la ville sans évidemment recevoir la moindre réponse.
    Pour ce qui est de la situation peu reluisante actuelle, elle est l’aboutissement logique de multiples erreurs dont les responsables sont tout aussi multiples. Toute politique de transferts comporte des risques mais les dirigeants rennais ont depuis longtemps regardé vers les continents les plus lointains tout en tournant le dos à l’acquisition de joueurs régionaux. Il devait pourtant bien exister non loin quelques gaillards solides et déterminés dont on peut penser que l’intégration aurait été plus rapide et l’état d’esprit meilleur que celui de la plupart de nos « météores ». Les ligues de Bretagne, de l’Atlantique, du Maine, de Normandie, du Centre-Ouest forment un réservoir systématiquement ignoré. On a également trop souvent l’impression que tout joueur peut être recruté (ou conservé) à Rennes à la condition express de ne pas avoir vu le jour dans la partie ouest de la France.
    Je voudrais enfin signaler au vu de nombreux matchs la carence professionnelle de l’ entraîneur et de ses adjoints. Les joueurs présentés sont pratiquement toujours inférieurs à leurs adversaires sur le plan athlétique : vitesse, endurance, souffle, présence dans les duels. A quoi sert une bonne technique, quand elle existe, si non seulement le mental mais le physique ne lui permet pas de s’exprimer.?

  17. et oui moi aussi 40 ans bientot que je suis rennes ai vu le rennes saint etienne 0 a 1 avec l equipe de reve de saint etienne j avais 8 ou 9 ans ……….cette saison 9 matchs a rennes avec ma puce de 7 ans…..6 defaites 2 nuls et 1 victoire la finale place charles de gaule car pas de places ai eu honte contre nantes guingamp et re guigamp zut j aime le stade rennais et l ambiance des matchs alors bougez moi ce club a tt les niveaux vous avez des supporters et ne les respectez pas nous on gagne 1000 ou1500 euros on transpire au travail et on ne regarde pas les gens avec un air hautain cela devient un veritable sacerdoce que de supporter ce club mince zut crotte

  18. Je suis supporter du stade rennais et j’ai honte !!! Ce qu’on a vu ou plutot pas vu est indigne lors d’une finale , la 3eme en 5 ans et 2 défaites. En tant que joueur t’as un peu les boules donc t’as envie de la gagner ! Meme pas !
    Que dire en tant qu’homme, aucune fierté, ce sont des sales branleurs arrogants avec des looks de merde et des salaires bien trop élevés par rapport au niveau de jeu. Aucune âme dans cette equipe depuis quelques années.
    On va les chercher a l’etranger pour trois francs six sous, formés au centre et il en ressort des branleurs qui ont un peu de ballon et dont l’argent est vite monté au cerveau…rien a foutre du maillot et des supporters, c a peine s’ils pourraient situer rennes sur une carte de france…
    quelle honte !!! Allez le stade rennais mais en ligue 2 !!

  19. Raaaah, quelle équipe de merde, ça me fout la gerbe de voir une telle pauvreté. J’espère qu’on va se faire dézinguer salement ce soir au parc, c’est tout ce qu’on mérite…

  20. A la limite que Salma nous montre ses meules, on aura pas tout perdu

  21. Bonjour

    Je suis totalement désabusé !!!

    Les supporters qui assimilent la plupart du temps la qualité d’une équipe aux coûts des joueurs !!
    Un entraineur et un staff technique qui est incapable de mettre en place une équipe avec un mental, un physique et une technique de qualité.
    Des joueurs incapables de se sortir les doigts et de s’entendre pour offrir aux supporters un collectifs évoluant dans la bonne entente et surtout remplissant son rôle de faiseurs de rêves (et oui c’est bien cela le rôle des sportifs).

    Personnellement je prône :
    La relégation en ligue 2 afin de faire le grand nettoyage à tous les étages !!
    Un recrutement non pas orienté sur le coût des joueurs mais orienté sur la qualité et l’identité régionale car pour moi un breton ou gallo aura à cœur de se sortir les doigts pour faire honneur à son pays !!
    Pour conclure je dirais respect à monsieur de Saint-Sernin qui a assumé ses échecs et je souhaiterais que Montanier prenne la même direction en donnant sa démission car l’équipe n’a jamais été ce qu’elle devait être cette année et surtout pour avoir vu la tronche des perdants à la sortie du vestiaire pour la deuxième mi-temps, impensable en finale de coupe de France, la peau de l’ours avait été vendu avant d’avoir été tué et ça c’est la responsabilité de tout entraineur que de recentrer et motiver ses joueurs pour repartir du bon pieds à la mi-temps

  22. Bonjour, depuis 1 siècle, pas un championnat de gagné, depuis 10 ans aucun résultat, la direction se devait de démissionner, que néni ! Il fallait trois joueurs de niveau Européen, que néni, pas d’ambitions pour le club, alors on continue, bientôt il retera quelque 8000 inconditionnels dans le stade !

  23. Montanier a cette art consommé de nous cacher les réalités : Aveu d’impuissance ou d’incompétence face à une question de fond qui affecte le club ! Le Stade rennais est redevable vis-à-vis de ses supporters . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *