Les yeux dans les Rouge et Noir

« Le jeu est l’essence du football, il sera notre planche de salut. Le plaisir de jouer ensemble, le plaisir simple de jouer au foot, c’est l’épanouissement individuel au service du collectif. C’est l’émotion du jeu qui nous transporte. » Voilà le speech de présentation du nouveau coach. Autant dire qu’après ça, les trois quarts du vestiaire avaient décroché. Lire la suite

Je suis Monty

(Enfin non pas du tout. C’est juste un titre malhonnête qui a pour but d’éveiller ta curiosité)

Les temps sont durs, le football parait dérisoire en ce mois de novembre 2015 mais notre bonne vieille D1 était de retour ce week-end pour nous mettre du baume au cœur. Notre bon vieux Stade Rennais était aussi de retour, du coup. Lire la suite

Confiance en René Ruello

Pourquoi s’en cacher ? J’ai fini par devenir un détracteur de Philippe Montanier au début de cette année. Auparavant, je me disais : « C’est lui qui connait les joueurs, pas moi », et puis la liste des griefs ne cessant de s’agrandir, j’ai fini par prendre l’entraîneur en grippe, même si l’homme me paraissait toujours sympathique. Si je devais formaliser cette liste, j’en remplirais autant de notes qu’il en griffonne sur son carnet durant les matches. Lire la suite

Stade Rennais Online a dix ans

Voilà aujourd’hui dix ans que Stade Rennais Online a fait son apparition sur Internet. Lorsque, alors tout juste sorti du collège, je mettais le site en ligne dix années plus tôt, je ne m’attendais évidemment pas à une telle longévité, ni à un tel succès, puisque « SRO » devrait une nouvelle fois battre cette année son record de fréquentation et frôler – voire dépasser – la barre des 7 millions de visites en 2014. Lire la suite

Ne rien gagner ou préférer tout perdre ?

La défaite de samedi est un choc pour beaucoup de supporters. Plus encore que la troisième défaite en finale d’affilée sur ces 5 dernières années, la deuxième contre notre voisin, c’est la manière qui a fait défaut. Puisqu’il est entendu que le talent ne manque pas dans ce collectif – tous les joueurs ou presque ont déjà eu largement l’occasion de le démontrer par le passé, au club ou ailleurs – c’est que c’est tout le reste qui a fait défaut. Or le reste c’est finalement l’essentiel pour nous, supporters : Lire la suite

Éternels espoirs

Le Stade Rennais incitait ses supporters à ne pas envahir la pelouse en cas de victoire. La mise en garde aura sonné dans le vide. Aux alentours de 23 heures, ce sont plusieurs milliers de Rennais qui ont foulé l’herbe humide d’un stade en fusion. Récit d’une soirée inoubliable. Lire la suite

Un cœur rouge et noir

Bonjour à tous,

Certains me connaissent peut-être, d’autres pas. Je vais donc me présenter brièvement pour les derniers mohicans. Ne m’applaudissez pas déjà, je n’ai même pas commencé à retracer mon parcours. Pour aller droit au but (la devise « sardinesque » par excellence), je suis un Guingampais expatrié depuis plusieurs années dans la « Capitale » (ne sortez pas le fouet, s’il vous plaît) administrative de la Bretagne. J’ai d’ailleurs toujours voulu y habiter, et ce fut chose faite à la mi-2006. Pour beaucoup de Costarmoricains, la jolie ville de Rennes se présente souvent comme un Eldorado (à ne pas confondre avec… Eduardo). Lire la suite

Coupe de la Ligue : à la rencontre des supporters rennais !

A la veille de Saint-Étienne – Rennes, en finale de la Coupe de la Ligue, Stade Rennais Online est allé rencontrer deux authentiques supporters rennais pour un débat (presque) imaginaire et exclusif : Yann Lagagne, de Chantepie, chroniqueur enthousiaste sur Hit West et Alain Kerplouz, de Trimer, membre du club des Socios de Rennes et habitué des forums de SRO depuis des années. Deux témoignages avant cette échéance, et deux regards peut-être familiers sur la saison en cours et sur l’histoire récente du Stade Rennais depuis la remontée parmi l’élite de 1994.  Lire la suite

Stade Rennais Football Club : mon histoire d’amour

Cette semaine, les médias nationaux nous font croire que seuls l’AS Saint-Etienne et l’Olympique de Marseille sont capables de créer des supporters de génération en génération. L’histoire que je vais vous raconter est autobiographique et va démontrer que la transmission intergénérationnelle existe également pour notre club comme pour l’ensemble des clubs professionnels ou amateurs du monde entier. Lire la suite

Des supporters verts de rouge

Quel étrange paradoxe que celui d’une finale de coupe pour des supporters. Tiraillés entre la joie de vivre une qualification historique et la déception de ne pouvoir y assister.

Bien avant que le premier coup de sifflet résonne dans le stade et que le cuir du ballon soit embrassé par de fébriles crampons dans le rond central, la frustration est déjà présente dans le rang des supporters.

La raison simple et inhérente à toutes les finales réside dans son seul facteur limitant : le nombre de places disponibles dans l’arène du stade. Et face à l’obscurantisme régnant dans l’attribution des billets, aucun fan ne semble jouir des mêmes chances d’obtention du droit d’entrée. Lire la suite

Au clair de la finale

Amis supporters, le message que je vous transmets aujourd’hui est empreint d’une petite colère, une simple colère froide, toute calme, et les mots que je choisis sont exprimés sans animosité aucune. Mais la colère est bien réelle, elle est un peu profonde, elle est surtout empreinte de tant de frustration.

Oh, pas que j’attache une importance si grande à ce qui n’est que du football, j’ai comme vous bien d’autres centres d’intérêt, bien d’autres passions et encore plus de valeurs que je place un peu avant mon attachement à ce club et peut-être même avant cette ville que j’aime toujours tant.

Mais quel gâchis, mes amis, j’en suis las. Lire la suite

« Tous les feux sont aux Verts ! », par Jean-Marc Mézenge

Il plane, en ce moment, comme une douce atmosphère dans les traversées du Stade de la route de Lorient. Ce sont sans doute les cinq derniers matchs* sans défaite des Rouge et Noir qui donnent cette impression de bonheur contagieux, voire d’euphorie,  qui entoure le club et son environnement, avant, pendant et après les matchs.

La qualification pour une finale de la coupe de la Ligue programmée le 20 avril prochain au Stade de France contre l’AS Saint Etienne est sans doute aussi une bonne raison de croire en notre étoile ou, à défaut, en notre année.

C’est évident, « tous les feux sont au vert » avant de constater, très bientôt, que « tous les Verts seront au feu » pour une guerre sportive. Mais n’y voyez là aucune métaphore à connotation provocatrice sur notre duel à distance avec le club de Fabien Lemoine, notre Breton stéphanois. Lire la suite

Tête de Turc

Mevlüt Erding

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien Dan’, votre infidèle serviteur qui se repointe sur le blog avec ce titre digne des unes les plus pourries de L’Equipe et dont il n’est pas peu fier (4 billets en 4 saisons, on appelle ça la régularité, messieurs dames).

Bref, même si c’est un sujet ô combien intéressant, assez parlé de ma petite personne.

Depuis quelques temps, j’entends ou je lis (sur le merveilleux forum de SRO par exemple) que Mevlüt Erding est une chèvre.

Commençons par le commencement et précisons qu’à l’heure où j’écris ces lignes, le SRFC est septième de Ligue 1 au bout de 23 journées. Erding a joué 21 matchs (19 en tant que titulaire), a inscrit 8 buts et a délivré 4 passes décisives. Comme vous pouvez le lire, j’étayerai mon propos en dégainant ma boîte à statistiques tel un Philippe Doucet en rut. Je recyclerai également presque tout ce que j’ai dit sur le forum car je suis un véritable imposteur. Lire la suite

Un match, deux scénarios

Ce mercredi, le Stade rennais joue un match qui devrait marquer un tournant dans sa saison, et peut-être même son histoire. La preuve avec ces deux scénarios différents, dont le point de départ reste le résultat de la demi-finale contre Montpellier.

Le scénario catastrophe

Mercredi 16 janvier. Le Stade rennais connaît une nouvelle désillusion en s’inclinant face à Montpellier en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Les Rouge et noir ont longtemps mené 3-0 (byclette rageuse d’Erding, tête victorieuse de Mensah et lob des 40 mètres d’Apam, qui marque du tibia en voulant se dégager), mais se sont écroulés en toute fin de match. Herrera inscrit un triplé dans le temps additionnel, et Montpellier emmène Rennes en prolongation, puis aux tirs au but. Au terme de la séance, Rémy Cabella inscrit le but vainqueur en réussissant un coup du foulard, devant un Abdoulaye Diallo médusé (il avait remplacé Costil en début de match, victime d’une rupture des ligaments croisés). Lire la suite

« 2013, l’année de tous les Danzé ! », par Jean-Marc Mézenge

Politesse oblige, en ce début d’année je transmets tous mes vœux de santé et de bonheur à tous les supporters et amis du Stade Rennais qui espèrent que cette saison sera celle de tous les espoirs comblés. Les autres méritent simplement mon respect.

Que 2013, malgré une élimination prématurée dès les 32es de finale de Coupe de France contre des Lensois au zénith ce soir-là – et pas de Saint-Pétersbourg* – donne aux Rouge et noir les ailes nécessaires pour planer sur ce parcours en coupe qui n’est plus celui du traumatisme du 9 mai 2009 (finale perdue contre Guingamp, 1 à 2). J’y étais, ça va mieux, alors ne déconnez pas, les gars ! Lire la suite

« Noël avant l’heure ! », par Jean-Marc Mézenge

Les Rouge et Noir clôturent leur fin d’année 2012 par une belle victoire en terre ajaccienne 2 à 4. Et oh surprise, le classement de la Ligue 1, après 19 journées, annonce le Stade Rennais à la 4e place. Certes, Rennes n’est pas le champion d’automne mais, incontestablement, le lauréat des « revenants ».

De plus, pour 2013, qualifiés pour une demi-finale de la coupe de la Ligue à domicile contre Montpellier, les hommes de Frédéric Antonetti vont apprécier leurs 10 jours de vacances. C’est Noël avant l’heure pour des supporters et observateurs qui ont encore du mal à réaliser le magnifique cadeau offert juste avant de manger la dinde et la farce. Avant les fêtes, le dindon de la farce ne sera pas le coach corse du Stade Rennais qui doit savourer le coup de Jarnac parfait adressé à tous ses détracteurs qui, au soir de la défaite des siens à domicile face à Lorient, criaient à cor et à cri à la décapitation du fautif. Lire la suite

Équinoxe rouge et noire

Fiction. Une histoire de saisons : Comment le Stade Rennais a effacé le souvenir d’un été morose par un automne extraordinaire.

Un dimanche après-midi de mi-septembre au Parc des Sports de la Route de Lorient… Comme guidées par une main invisible, deux frappes stratosphériques d’Alain Traoré venaient punir des rennais attentistes et sans énergie. Deux cartons rouges provoqués par le virevoltant Pitroipa et un but du même joueur ne suffisaient pas à renverser la tendance : à neuf contre onze pendant le plus gros de la deuxième mi-temps, le Stade Rennais s’était malgré tout incliné à domicile, face au voisin et rival morbihannais. Lire la suite

« Si tu vas à Rio ! », par Jean-Marc Mézenge

Comme dit la chanson : « Si tu vas à Rio, n’oublie pas de monter là-haut ! » et surtout de prier au pied du Christ rédempteur (Cristo Redentor) pour le rachat de tous tes péchés.

Vous l’aurez compris, je fais allusion au dernier épisode des « bleuets » et des sanctions affligeantes infligées aux « coupables » pour une bêtise à l’effet papillon, dévastateur pour une carrière de joueur et pour un équilibre financier d’un club.

Si tu vas à Rio, Yann M’Vila, cela voudra dire que l’appel de cette décision visant à réduire une sanction trop lourde (de 15 mois à 21 mois de suspension des équipes de France) sera validé. Mais ce choix Fédéral initial, aggravé par un dossier en récidive (comportement inadéquat en compétition), est-il si illogique que cela ? Au vue des conséquences de cette virée nocturne entre deux matchs de barrage pour une qualification des Espoirs à un championnat d’Europe, « la raison d’état » peut être invoquée, comme peut être également stigmatisé le symbole populaire d’une fermeté aveugle, mais nullement pédagogique, pour calmer l’opinion « des amateurs » au vu des prochaines élections Présidentielles fédérales. Lire la suite

Roazhon war-zu ar brezhonekadur… Evit gwir ?

Une fois n’est pas coutume, nous publions aujourd’hui un billet en breton sur le blog. La traduction en français se trouve plus bas.

Trouz a ra Frédéric de Saint-Sernin abaoe e zistro ‘giz prezidant ar c’hlub. Gantañ ar c’hoant adlakaat Breizh e-kreiz an tabut. Souezhus evit ur paotr ganet e Reims er bloavezh 1958, lañset da gentañ war hent ar politikerezh. Stag ouzh an UMP, tost ouzh Jacques Chirac ha François Pinault, tapout a reas plas Emmanuel Cueff e 2006. Goude kudennoù yec’hed ha bezañ laosket e blas da bPatrick Le Lay, e dapas e bost en dro a-raok an hañvezh 2012. Ur brezegenn disheñvel, embann a ra e soñj, reiñ en dro livioù Breizh da Roazhon… Neuze, strategiezh darempred liped mat pe youl ar c’henlodenner pennañ ? Lire la suite